Vincent Collard

Biographie

Élève de Michel Longtin à l’Université de Montréal, Vincent Collard entreprend sa carrière en devenant compositeur en résidence à la SMCQ, dont l’Ensemble crée son œuvre Shinkánsen en juin 1997. Il complète sa formation par des stages et ateliers auprès d’Arraymusic (Toronto, 1998), de l’ECM (Montréal, 1999), puis de GRAME (Lyon, 2001). Fin 1999, la création par le tromboniste Alain Trudel et l’Ensemble de la SMCQ de son Concerto « Lucky Luke » soulève l’enthousiasme unanime de la critique montréalaise. En 2000, Collard se joint au collectif de la Symphonie du millénaire, œuvre monumentale de 99 minutes pour 333 musiciens, créée devant 55 555 spectateurs en liesse.

Collard compte plus d’une trentaine d’œuvres à son catalogue, dont plus de la moitié produites sur commande. Interprétée par maints ensembles et solistes de renom, sa musique se veut pour eux un défi ludique et stimulant. Plusieurs fois boursier du CAC et du CALQ, le compositeur reçoit également des commandes de Radio-Canada (à une époque lointaine où l'institution assumait son mandat de soutenir la création) qui, par l'entremise de la Tribune internationale des compositeurs, promeut aussi la diffusion de sa musique dans plusieurs radios publiques d’Europe (France, Suisse, Grèce, Pays-Bas, Suède, Norvège, Lituanie) et d’Asie (Japon, Corée du Sud).

Créateur polyvalent, Vincent Collard est aussi poète, peintre et chansonneur. À partir de 2005, ces disciplines prennent une ampleur croissante qui occulte temporairement son travail de compositeur. Dix ans plus tard, il reprend le fil de sa démarche musicale en entreprenant la composition d’un troisième quatuor à cordes, créé en 2018 par le Quatuor Molinari. Son œuvre Zone V (2020) est une commande de l’Ensemble Paramirabo.

- Vincent Collard, 2020

Source: CMC
Photo de Vincent Collard
Crédit photo: © 2020 Vincent Collard

Info compositeur

Nationalité

Canada

1970