Commedia della musica

Notes de programme

La Commedia dell’arte est un genre théâtral apparu au 16e siècle et qui se voulait une sorte de satire des mœurs sociales de l’époque. À travers des personnages tels que Pantalon, le Docteur, Arlequin, Colombine ou Polichinelle, un ensemble d’archétypes sociaux (aristocrates, serviteurs, etc.) est mis en scène par le biais de quelque intrigue faite de trahison, de convoitise, de conspiration et autres droits et travers de notre humanité trop humaine... Chaque histoire est ainsi définie sous forme de canevas à partir duquel les comédiens improvisent le spectacle. Les scènes faisant avancer l’histoire sont aussi entrecoupée de lazzi, soit des numéros plus ou moins acrobatiques préparés à l’avance. Dans tout cela, rire, goinfrerie, grivoiserie et raillerie donnent le ton, et au dessus de toute cette pagaille grinçante planent les innamorati (les « amoureux »), qui parlent entre eux la langue de l’amour, affichant une sensibilité et un raffinement qui semblent d’un autre monde (peut-être cela leur confère-t-il un aspect d’éternité en parfait contraste avec les autres personnages...). 

Dans Commedia della musica, je me suis demandé quels archétypes musicaux pourraient me permettre de dresser un portrait de notre monde aujourd’hui. Je me suis donc pris au jeu de convoquer des personnalités musicales qui, par le biais d’allusions, de citations ou d’emprunts techniques. me semblaient pouvoir traduire un aspect de notre réalité : qui pourrait bien venir nous parler d’infobésité, de cyber-attaque, de multiplicité, de sacré, de mobilité mondialisée, de bouleversement climatique, de terrorisme, et bien entendu... d’amour... Sans donner toutes les clés des associations que j’ai faites (bien librement et non sans humour!), voici les titres de chaque section (ou « scènes ») de la pièce : Carcerati d’invenzione ; Lazzo del minimalista ; Colonna infinita ; Libro dei mutamenti (I Ching) ; Mystico- elastico ; Vertigo temporis ; Lazzo (mashup) del terrorista ; Cataclisma naturale ; Lonely Pierrot... 

Un dernier avertissement : toute ressemblance avec des personnages (musicaux) connus n’est pas fortuite ! 

(upcoming) 

Cette pièce a été réalisée grâce au généreux soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) / The composition of this piece has been made possible through the generous support of Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Scena prima : Carcerati d’invenzione
Lazzo del minimalista
Scena seconda : Colonna infinita
Scena terza : Libro dei mutamenti (I Ching)
Scena quarta : Mystico-elastico
Scena quinta : Vertigo temporis
Lazzo (mashup) del terrorista (ou Lazzo della danza sotto la pioggia)
Scena sesta : Cataclisma naturale
Scena settima : Lonely Pierrot

Détails

Compositeur
Leblanc
,
Jimmie
Année de composition
2017
Minutage
0:15:00
Commande de l'Ensemble Paramirabo
Flûte en do /
Clarinette en sib /
Violon /
Violoncelle /
Piano /
Vibraphone /
Cymbales /
Maracas /

Dernières performances