Doublespeak

Notes de programme

DDoublespeak a été écrit pour l'ensemble Eighth Blackbird pour le festival Music Now! de Cincinnati, en l'honneur du 75e anniversaire du compositeur Philip Glass. Le compositeur, Nico Muhly écrit à propos de son oeuvre, Doublespeak : 

 Ma mission en écrivant la pièce était double: d'abord, écrire la pièce la plus amusante possible pour eux [les musiciens de l'ensemble Eighth Blackbird], juste d'une bonne durée. La seconde était en quelque sorte de faire lever mon chapeau à Philip Glass, que j'admire largement et profondément. Eighth Blackbird a joué tellement de musique rapide et vaguement répétitive au fil des ans; Je voulais affiner ce type de matériel musical dans sa forme la plus pure et revenir aux années 70, lorsque la musique classique a perfectionné la répétition obsessionnelle. La pièce commence par l'application d'un procédé additif à une petite cellule sur le violon solo. C’est ce geste qui définit la pièce et qui est sujet à beaucoup de variations. De temps en temps, les textures chargées cèdent la place des bourdonnements joués par la flûte à bec, sous lesquels on commence à  ntendre des accords de  l'oeuvre que je trouve fort jolie Music in Twelve Parts de Philippe Glass (1971-1974). L'oeuvre se déroule dans des épisodes similaires : musique rapide compensée par des souvenirs lents et mélancoliques de la musique de la fin des années 1960 et des années 1970 (ne sont-ce pas les intervalles de Violin Phase (Steve Reich)? Était-ce une cellule de In C? (Terry Riley)). Vers la fin de la pièce, le langage musical de Music in Twelve Parts devient de plus en plus dominant et dépasse progressivement toute les matériaux musicals chargé et la pièce se termine dans un état de rêve stylisé. »

- Nico Muhly

Source : Eighth Blackbird, traduction libre

Détails

Compositeur
Année de composition
2012

Dernières performances