Tumulus/Cumulus

Notes de programme

Dans cette pièce, Maxime McKinley élabore des structures et des textures sonores inspirées par les tumulus et les cumulus. 

Un tumulus est un amas de pierre ou de terre posé sur une sépulture. On trouve des traces de ce rite funéraire millénaire dans de nombreuses cultures différentes. Le cumulus, quant à lui, est un type de nuage particulièrement cotonneux. Selon les conditions météorologiques, il peut se transformer différemment. Beaucoup d’éléments peuvent être transposés musicalement à partir du tumulus et du cumulus, qui au-delà de leur assonance posent une dialectique entre une dimension humaine, ritualiste, terrestre et grave pour le tumulus, et une dimension naturelle, aculturelle, céleste et légère pour le cumulus.

L’instrumentation de l’ensemble Paramirabo sera particulièrement appropriée pour explorer musicalement cette poétique, qui in fine se ramènera peut-être à une investigation de deux caractères fondamentaux en musique : pesante et leggiero.

______________

Pour 6 musiciens (Paramirabo)

flûte : Jeffery Stonehouse 
clarinette : Victor Alibert
percussion : David Therrien-Brongo
piano : Daniel Áñez
violon : Hubert Brizard
violoncelle : Viviana Gosselin

Détails

Compositeur
Année de composition
2021
Flûte en do /
Clarinette en sib /
Violon /
Violoncelle /
Piano /