Vitesses locales

Notes de programme

Vitesses Locales est l’une des quatre pièces issues du travail de recherche mené par Sylvain Marty sur le mouvement et la théorie de l’acteur-réseau, constituant l’essence de sa candidature à la Villa Médicis, auprès de l’Académie de France à Rome. La théorie d’acteur-réseau (ANT, Actor- Network Theory) est une approche sociologique qui permet de penser le monde en réseaux et associations. En l’appliquant au domaine de la composition, Sylvain Marty tente de traduire à travers sa musique les mouvements générés par trois acteurs-réseaux : le terrestre, le corps et le swing.

« La musique est une mathématique mystérieuse dont les éléments participent de l'infini. Elle est le mouvement des eaux, du jeu des courbes... » écrivait Claude Debussy en 1903. Partant de cette idée, Sylvain Marty part en quête de ce qui constitue notre « terrain de vie » (le vol des étourneaux, le flux des vagues sur les rochers...), du corps en mouvement - en particulier de la danse, et du balancement caractéristique du swing.

ans Vitesses Locales, Sylvain Marty sera particulièrement attentif à la notion de groove et de swing, offrant une place conséquente à la dimension rythmique, pour un résultat vital et pulsionnel. Intégré à cette combinaison rythmique, un nouveau réservoir de modes de jeu sera développé. Il s’ouvrira sur un nouveau champ sonore fait de sons bruités ou complexes, et de timbres ordinaires associés à des hauteurs microtonales en fusion au sein de la texture harmonique de l'oeuvre.

______________

Pour 8 musiciens (Proxima Centauri et HANATSUmiroir)

Instrumentistes : 
flûtes : Sylvain Millepied, Ayako Okubo
saxophone : Marie-Bernadette Charrier 
alto : Laurent Camatte
piano préparé : Hilomi Sakaguchi
percussions : Benoit Poly, Olivier Maurel
électronique : Christophe Havel

Détails

Compositeur
Année de composition
2021
Minutage
0:15:00
Flûte en do /
Flûte en do /
Saxophone alto /
Alto /
Piano préparé /
Electro